InSHS CNRS - Prospective scientifique

clerse Autres
04 janv. 2021

Message adressé de la part de Madame Lefranc

 
Chères et chers collègues,

 Comme l’a évoqué le directeur de l’Institut des Sciences humaines et sociales François-Joseph Ruggiu, à l’occasion de la réunion des directrices et directeurs d’unités, le 24 novembre 2020, l’Institut engage, entre décembre et mars, un exercice de prospective scientifique afin de recueillir l’avis des communautés scientifiques sur ces priorités, pour les actualiser et les faire évoluer.

Nous sollicitons à cette fin, dans un premier temps, l’avis des chercheurs.ses, enseignant.e.s-chercheurs.ses, docteur.e.s et doctorant.e.s, et personnels d’accompagnement de la recherche, au travers des directrices et directeurs d’unités, des membres des sections du Comité national du CNRS, des membres du Conseil scientifique de l’Institut ainsi que des représentant.e.s des associations professionnelles. Les sections et le Conseil scientifique ont d’ores et déjà fourni des contributions collectives à cette réflexion.

 Nous vous serions par conséquent extrêmement reconnaissants de partager avec nous – hélas à distance – vos avis (formulés à titre personnel ou après consultation de vos collègues), d’une part, sur la politique scientifique actuellement menée toutes disciplines confondues par l’Institut, et, d’autre part, sur les thèmes et méthodes qui vous semblent pouvoir être défrichés et soutenus.

Pour ce faire, nous vous prions de nous envoyer par retour de mail quelques lignes au sujet des priorités de l’InSHS dont voici un bref rappel. Si les avis recueillis le jugent souhaitable, nous organiserons ensuite une ou plusieurs réunions, aussi chaleureuses que les événements le permettront.

 

L’INSHS, agissant en complémentarité par rapport à ses partenaires dans le cadre des unités mixtes de recherche, soutient particulièrement les études aréales, les approches comparées, les études globales, la transnationalisation. D’un point de vue méthodologique, ses travaux portent sur la formalisation, la quantification, la modélisation et la simulation, les humanités numériques ainsi que sur les études de genre.

Il aide également au développement de recherches thématiques dans les domaines de l’éducation, de la santé, de la sécurité humaine et des relations entre intelligence artificielle et SHS. L’INSHS joue un rôle particulier en France dans le développement des sciences archéologiques, de l’anthropologie et dans les études classiques. Il développe une réflexion constante pour actualiser et faire évoluer ses priorités. 

 

Nicolas Claudon 
CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
3, rue Michel Ange75794 Paris cedex 16 
T. 01 44 96 44 14
E. nicolas.claudon[chez]cnrs[point]fr

 

https://www.inshs.cnrs.fr/


Tweeter Facebook