Soutenance de thèse de Clément Beunas

Soutenance de thèse
14 mars 2022 14:00
Bât. SH2, salle des conférences

La construction de la lutte contre la radicalisation en France. Préconisations et déclinaisons d’une nouvelle prérogative d’État (2009-2019)

À la suite des attentats perpétrés en France au cours des années 2010, la notion de « radicalisation » s’est imposée comme un nouveau lieu commun en matière de lutte contre le terrorisme. Elle a suscité une foisonnante littérature académique, d’intenses débats médiatiques, de multiples déclarations politiques et un important travail parlementaire, en même temps qu’elle a été déclinée sous la forme de politiques publiques déployées sur l’ensemble du territoire national. Pourtant, malgré un intense travail discursif et scriptural, la radicalisation peine à être appréhendée sur des bases stables et partagées. Comment construit-on un ensemble de préconisations politiques et médiatiques à partir d’une notion dénuée de toute définition consensuelle ? Et que se passe-t-il lorsque, de préconisations, la lutte contre la radicalisation se transforme en routines professionnelles ? Pour répondre à ces questions, ce travail s’appuie sur une méthode combinant une analyse des discours publics et une enquête de terrain menée à la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ). En étudiant, à l’aide de quatre corpus de discours publics, les recommandations émises dans les champs politique et médiatique, il revient sur les modalités d’apparition de cette prérogative, restitue les modes de prise en charge et les publics ciblés par ces ambitions. En analysant la déclinaison de la lutte contre la radicalisation à la PJJ au moyen d’entretiens et d’observations, il relève les tensions, les paradoxes et les bouleversements professionnels engendrés par l’apparition de ce nouveau mot d’ordre.

Le jury sera composé de :

 

  • Évelyne Baillergeau, Senior Researcher à l’Amsterdam Institute for Social Science Research – Rapportrice
  • Laurent Bonelli, Maître de conférences HDR à l’Université Paris Nanterre – Rapporteur
  • Gilles Chantraine, Chargé de recherche CNRS HDR au CLERSÉ – Examinateur
  • Vanessa Codaccioni, Maîtresse de conférences HDR à l’Université Paris 8 – Examinatrice
  • Dietmar Loch, Professeur à l’Université de Lille – Co-directeur de thèse
  • Grégory Salle, Directeur de recherche CNRS au CLERSÉ – Co-directeur de thèse
  • Renée Zauberman, Directrice de recherche émérite CNRS au CESDIP – Examinatrice

 


Tweeter Facebook