Soutenance de thèse de Jessie Lerousseau

Soutenance de thèse
24 nov. 2021 14:00
Bât. SH2, salle des conférences

Contribution à l'analyse du développement territorial : une application aux Pays des Hauts-de-France

 

En étudiant le développement des Pays des Hauts-de-France, nous montrons dans cette thèse comment les territoires de cette région se spécialisent comme lieux de production, de consommation ou de résidence des revenus. Cette répartition fonctionnelle des rôles n'est pas sans poser des problèmes de complémentarités stratégiques, où certains territoires sont tentés de suivre des trajectoires de développement qui épuisent les possibilités de développement de territoires voisins. Afin de le montrer, nous définirons, dans le premier chapitre, le territoire comme un espace de contrôle ou d’attachement, et nous nous munirons de cette seconde définition pour mesurer dans le deuxième chapitre l’attachement au territoire au sein des Pays des Hauts-de-France. A partir de cette définition et de cette mesure du territoire, nous aborderons dans le troisième chapitre les conceptions majeures du développement dans la pensée économique, afin de retenir une définition propre du développement. Après avoir justifié le recours aux approches institutionnalistes du développement, nous élaborerons dans le quatrième chapitre un indicateur multicritères de santé sociale et environnementale, que nous appliquerons à la mesure du développement des Pays des Hauts-de-France. Après avoir défini et mesuré distinctement le territoire et le développement, nous analyserons dans le cinquième chapitre les déterminants économiques du développement des territoires, en étudiant l’apport de la théorie de la base économique à partir de la théorie postkeynésienne. Enfin, à l’aune des principaux enseignements tirés de la théorie de la base économique, nous concevrons dans le sixième chapitre la maquette macroéconomique des Pays des Hauts-de-France, en retraçant la géographie du revenu (au lieu de production, de résidence, ou de dépense) et en établissant une typologie des différents profils de développement. Notre approche macrofonctionnelle du développement territorial nous permet ainsi de porter un regard critique sur le caractère
supposément irrésistible de la métropolisation.

Le jury sera composée de :

  • M. Laurent Cordonnier, Université de Lille, Directeur de thèse
  • M. Olivier Boulba-Olga, Université de Poitiers, Rapporteur
  • M. Christophe Beaurain, Université de Limoges, Rapporteur
  • M. Eric Berr, Université de Bordeaux, Examinateur
  • Mme Florence Jany-Catrice, Université de Lille, Examinatrice

Tweeter Facebook