Accueil de chercheurs étrangers

Rainer Diaz-Bone

Rainer Diaz-Bone est professeur de sociologie à l’Université de Lucerne (Suisse) et président de la Société Suisse de Sociologie depuis 2018. Il a été invité par Nicolas Postel à l’Université de Lille pour travailler du 26 juin 2019 au 10 juillet 2019 au Laboratoire CLERSE en tant que "invited research speaker" (Conférencier invité Université de Lille). Rainer Diaz-Bone fait des recherches et publie depuis de nombreuses années sur l’approche économique et sociologique de l’"économie des conventions" (EC). Son travail se concentre sur la réception et la présentation systématiques de l’EC, son application dans les domaines de la sociologie économique et de la sociologie de la recherche sociale ainsi que le développement de l’EC dans le domaine des concepts et de la méthodologie. Durant son séjour à l’Université de Lille, il intensifie les échanges scientifiques avec les représentants de l’EC et prépare de nouveaux projets de recherche et de publication. Rainer Diaz-Bone a fait ses premières présentations à Lille les 27 et 28 juin 2019. Il est l’auteur du livre "Die Economie des conventions" et éditeur de la série "Soziologie der Konventionen" (chez l’editeur allemand Springer VS). Voir aussi le blog de l’EC

Christoph Reinprecht

Christoph Reinprecht, professeur à l’Institut de sociologie de l’Université de Vienne, est invité au Clersé par Dietmar Loch dans le cadre du dispositif Conférenciers invités Université de Lille (8 au 15 décembre 2018). Il est spécialisé en sociologie des migrations, en sociologie des inégalités sociales et en sociologie politique ainsi qu’en théorie et méthodologie de la recherche action. Ses travaux sont consacrés à l’analyse des sociétés européennes, et une partie d’entre eux suit une approche comparative. L’objectif de son séjour est de développer et de renforcer des collaborations de recherche avec le Clersé.
Il donnera par ailleurs lors de son séjour plusieurs conférences :

  • Journée d’étude « Entre rejet et intégration : les migrants en Europe et ailleurs » (coordination : Dietmar Loch et Christoph Reinprecht) dans le cadre de l’axe 1 du Clersé lundi 10 décembre 2018
  • Intervention auprès des doctorants de l’ED-SESAM (Mardi 11 décembre et Jeudi 13 décembre 2018)
  • Conférence : "La montée du néo-nationalisme en Europe" (MESHS, Jeudi 13 décembre 2018 )

Mukta Singh Lama

Mukta Singh Lama, professeur au département d’anthropologie de l’Université de Tribhuvan (Népal), est invité par Brigitte Steinmann, professeur en anthropologie au Clersé, du 18 septembre 2018 au 2 octobre 2018. Son séjour s’inscrit dans le cadre de la procédure conférenciers invités de l’Université de Lille. Ses recherches internationales portent sur les nouvelles formes de conceptualisation des rapports entre hégémonie et résistance concernant les politiques des populations subalternes (bouddhistes), dans cette ancienne monarchie hindoue supprimée à la suite de la révolution maoïste des années 1996 à 2006.

Au delà des échanges scientifiques avec Brigitte Steinmann, lors de son séjour il a donné une conférence le 25 octobre 2018, auprès de doctorants de l’école doctorale ED-SESAM ainsi que d’étudiants en master 2, intitulée "La complexité de la géographie urbaine de la ville de Kathmandou, et ses transformations au cours des trois dernières décennies", où il a notamment abordé des questions de développement durable et de politique urbaine, liés à la gestion durable des ressources en eau de la Vallée de Kathmandou (capitale du Népal). Il est également intervenu au sein d’un des séminaires de l’axe 1 du Clersé le 1er octobre 2018 avec une conférence intitulée "Les nouvelles politiques subalternes". Il est également intervenu auprès des étudiants du master ATMIR ainsi qu’auprès de post-doctorants ayant travaillé au Népal et enseignant à l’USTL.

Till van Treeck

Dans le cadre de l’appel à projet Visiting Professor 2017-2018 de la COMUE Lille Nord de France, le Clersé a eu la chance de recevoir Till van Treeck du 30 septembre au 5 octobre 2018 invité par Thomas Dallery et Jordan Melmies, maîtres de conférences en économie et par Laurent Cordonnier, professeur en économie.
Till van Treeck est professeur de socio-économie à l’université de Duisburg-Essen en Allemagne. Il est membre du Forum for Macroeconomics and Macroeconomic policies (FMM). Ses recherches sur les inégalités comme cause de l’instabilité macroéconomique lui ont valu un financement de l’Institute for New Economic Thinking (INET).
Dans le cadre de son séjour, Till van Treeck a animé des séminaires doctoraux les lundi 1 et mardi 2 octobre 2018. Une quinzaine de doctorants ont ainsi pu profiter du résultat de ses recherches et ainsi se perfectionner dans le domaine de l’analyse macroéconomique. Les chercheurs du groupe post-keynésien du Clersé ont également eu l’opportunité de travailler sur de nouvelles collaborations avec lui.

Amy Stapleton

Amy Stapleton prépare un doctorat à l’Ecole de Travail Social et de Politique Sociale à Trinity College Dublin, Irlande, sous la direction du Dr. Paula Mayock. La recherche est financée par l’Irish Research Council. Elle est également un membre du Trinity Research in Childhood Centre (Trinity Research in Childhood Centre).

Amy effectue un séjour de recherche dans le cadre de sa thèse de doctorat et d’un programme Erasmus + de septembre 2018 à mars 2019. Elle est accueillie au Clersé par Bernadette Tillard, Professeur en sociologie et Directrice de Clersé. Avec une méthodologie de recherche-action participative (RAP), sa thèse se focalise sur les expériences des mineurs séparés de la transition à la majorité dans deux pays (l’Irlande et la France). L’objectif de son séjour est de renforcer la coopération entre le Clersé et Trinity College Dublin, collecter des données, et présenter et discuter sa recherche.

ORCID : orcid.org/0000-0001-5759-8937

Contact : Amy Stapleton et mail Amy Stapleton au Trinity Research in Childhood Center

Martin Goyette

Martin Goyette est accueilli par Lucy Marquet, maître de conférence en démographie au Clersé, comme conférencier invité de l’Université de Lille du 13 au 27 juin 2018. Martin Goyette est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’évaluation des actions publiques à l’égard des jeunes et des populations vulnérables (CREVAJ) à l’Ecole Nationale d’Administration Publique (ENAP). Son séjour s’inscrit dans le cadre des recherches qu’il mène avec Lucy Marquet sur l’enfance en danger et dans le cadre des journées d’études organisées avec sa participation par le Ceries et le Clersé "Parcours en protection de l’enfance et transition vers l’âge adulte. Du niveau local au niveau international" les 18 et 19 juin 2018, journées durant lesquelles plusieurs membres de son équipe EDJeP (Etudes sur le devenir des jeunes placés) ont également fait des présentations.


Martine D’Amours

Martine D’amours est accueillie par Sylvie Célérier, professeur de sociologie du travail au Clersé, comme professeure invitée à l’Université Lille1 en novembre 2017 pour une semaine. Elle est professeur de sociologie et de relations industrielles à l’Université Laval (Québec).

Thèmes de recherche :

Martine D’Amours mène depuis plus de 10 ans des travaux sur le travail atypique, au premier chef le travail indépendant (régulation et qualité de l’emploi), et plus récemment sur les disparités relatives aux conditions de travail et d’emploi des salariés atypiques dans les milieux de travail syndiqués. Elle a étudié ces nouvelles formes d’emploi dans divers secteurs d’activité (manufacturier, services de garde, services aux entreprises). Dans le cadre de ce projet, son expertise porte sur la transformation de la relation d’emploi sous l’angle du contrôle et du risque et sur les obstacles à l’action collective en contexte de diversification des statuts d’emploi.

L’objectif de son séjour au Clersé est double :

  • présenter et discuter des résultats de recherches comparatives (Amérique du Nord, Canada, Québec, France et Mexique) sur des thèmes relevant directement des thématiques du laboratoire. Elle va notamment donner une conférence dans le cadre du séminaire du Clersé, le 9 novembre 2017 portant sur "Le travail indépendant : objet d’étude pour la sociologie du travail et les relations industrielles".
  • renforcer la coopération entre le Clersé et l’Université de Laval dans le cadre d’une recherche comparative avec Sylvie Célérier, projet ayant vocation à s’ouvrir aux doctorant-e-s et aux collègues sociologues et économistes du Clersé intéressé-e-s.

Site de la Faculté des sciences sociales - Martine D’Amours : www.rlt.ulaval.ca

Contact : Martine D’Amours

Antonio Melgajero

Antonio Melgajero prépare un doctorat en sociologie à l’Université de Murcia en Espagne. Il effectue un séjour de recherche doctorale dans le cadre d’un programme Erasmus + du 11/05/2018 au 11/11/2018. Il est accueilli au Clersé par José Caldéron, maître de conférences en sociologie. Son travail porte sur la construction des marchés du travail temporaire et précaire au sud de l’Europe et sur les stratégies de vie économique et quotidienne des classes populaires, il s’intéresse en particulier à la frontière entre travail formel et informel, à l’etnographie et aux stratégies de vie quotidienne.

Contact : Antonio Melgajero


Lucas Spinosa

Lucas Spinosa prépare un doctorat en sociologie à l’Université de Buenos Aires (UBA, Argentine) à la Faculté des sciences sociales sous la direction de Dr. Juan Montes Cato, chercheur au Conicet. Lucas Spinosa effectue un séjour de recherche de 3 mois au Clersé dans le cadre de sa thèse de doctorat du 01/04/2018 au 27/06/2018 où il est accueilli par José Calderon, maître de conférences en sociologie. Son étude porte sur l’impact des grandes entreprises sur le territoire.

Contact : Lucas Spinosa


Yacine Laldji

Yacine LALDJI prépare un doctorat en sciences de gestion à l’Université d’Alger 3 (à Dely Brahim en Algérie), sous la direction du Professeur Mustapha Bouroubi.
Il bénéficie pour son séjour en France d’une bourse de mobilité dans le cadre du programme PROFAS+ entre la France et l’Algérie pour avancer sa thèse de doctorat au Clersé, thèse qui porte sur le développement de l’économie de la connaissance et la compétitivité internationale - Cas de l’Algérie. Au Clersé, pendant son séjour, il est accueilli par Abdelkader Djeflat du 20 novembre 2017 au 20 juillet 2018.

Contact : Yacine Laldji


Aïcha Benabed

Aicha BENABED est inscrite en 5 ème année de Doctorat en sociologie de la santé à l’université d’Oran 2 (Algérie), sous la direction du Professeur Mohamed MEBTOUL. Elle est également chercheur associée à l’unité de recherche en science sociales et santé (GRAS ) de l’Université d’Oran 2 : www.gras-oran.org
Elle a obtenue une bourse de mobilité de 18 mois à compter d’octobre 2016 dans le cadre du programme PNE (Algérie) pour avancer sa thèse de doctorat au Clersé, thèse qui s’articule autour des expériences sociales des couples infertiles dans le recours à la procréation médicalement assistée en Algérie. Au Clersé, elle est accueillie par Séverine MATHIEU et Judith HAYAEM, co encadreurs référents.

Contact : Aïcha Benabed


Mamadou Ba

Mamadou Ba est doctorant à l’Université Gaston Berger Saint Louis du Sénégal (Sénégal). Il séjourne au Clersé en stage doctoral pour 36 mois jusqu’au 31 décembre 2017 et bénéficie sur cette période d’une bourse de sa ville (Rufisque, Sénégal) et d’une prolongation de bourse de 6 mois du 1er janvier 2018 au 30 juin 2018.

Il est accueilli au Clersé par Abdelkader Djeflat afin d’avancer sa thèse de doctorat qui porte sur "La compétitivité de l’oignon local en question : examen sous l’angle de la problématique de la coordination entre acteurs de la filière. Cas de la filière oignon local au Sénégal".

Contact : Mamadou Ba

Jemima Parker

Jemima Parker, étudiante en master 2 à l’Université de Rhodes (Afrique du Sud) a obtenu une bourse de mobilité de 3 mois pour un séjour de recherche au Clersé dans le cadre de l’appel à candidatures "bourse de mobilité Master 2" proposé par le service des relations internationales de l’Université Lille 1. Elle bénéficie également du soutien de l’Institut Français d’Afrique du Sud. Accueillie au Clersé par Judith HAYEM jusqu’au 15 décembre 2017, sa recherche porte sur la question de la xénophobie et les mobilisations populaires contre les discours et les actes xénophobes en Afrique du Sud. Dans ce travail elle s’appuie sur les propositions de l’anthropologue Sylvain Lazarus et plus particulièrement l’idée que "les gens pensent" et que "leur pensée est rapport du réel".

Contact : Jemima Parker

Vivian Ferreira Paes

Vivian Ferreira Paes est accueillie au Clersé en partenariat avec l’ED-SESAM, du 3 au 7 avril 2017.
Professeure de sociologie à l’Université Fédérale Fluminense (Brésil) et directrice du département de sécurité publique , elle est professeure invitée dans le cadre de l’appel à projets du Collège doctoral COMUE Lille Nord de France "Conférenciers invités". Elle interviendra à différents niveaux lors de son séjour (affiche du programme ci-jointe) :

  • Trois séminaires à l’ED-SESAM sous forme d’atelier visant l’étude sociologique de la nature des conflits sociaux ainsi que des concepts de conflit, crime, déviance et violence. L’objectif de ces trois ateliers ouverts aux doctorants est de réfléchir aux formes d’un contrôle social diffus et institutionnalisé ;
  • dans le cadre de l’axe 2 du Clersé MTMP, comme discutante avec Yasmina Siblot lors du séminaire du 3 avril 9h30-12h30 (salle du Conseil, Bât. SH2) avec le collectif ROSA BONHEUR sur "La (dé)qualification du travail des classes populaires roubaisiennes " ;
  • dans le cadre de l’axe 1 ADCP, elle donnera une conférence vendredi 07 avril 2017 de 14h-17h(salle du Conseil, bât. SH2) : « Enquêter sur la violence interpersonnelle et institutionnelle en Amérique Latine » ;
  • des moments d’échanges sont aussi prévus avec les chercheurs et enseignant-chercheurs du Clersé, sur son projet de recherche qui porte autour de conflit/violence (mobilisations sociales, droits, législation, politiques publiques).

Ses thèmes de recherches portent plus particulièrement sur : : sociétés urbaines, sociologie de la déviance, sociologie de l’action sociale, sécurité et justice pénale en perspective comparée

Cette collaboration s’inscrit aussi dans la continuité des échanges qu’elle avait engagés au Clersé lors d’un séjour doctoral réalisé dans le cadre d’un projet CAPES/COFECUB coordonné par Dominique Duprez puis d’un post-doctorat ( clerse.univ-lille1.fr/spip.php )

Contact : Vivian Ferreira Paes

Aïcha Benabed

Aicha BENABED est inscrite en 5 ème année de Doctorat en sociologie de la santé à l’université d’Oran 2 (Algérie), sous la direction du Professeur Mohamed MEBTOUL. Elle est également chercheur associée à l’unité de recherche en science sociales et santé (GRAS ) de l’Université d’Oran 2 : www.gras-oran.org
Elle a obtenue une bourse de mobilité de 18 mois à compter d’octobre 2016 dans le cadre du programme PNE (Algérie) pour avancer sa thèse de doctorat au Clersé, thèse qui s’articule autour des expériences sociales des couples infertiles dans le recours à la procréation médicalement assistée en Algérie. Au Clersé, elle est accueillie par Séverine MATHIEU et Judith HAYAEM, co encadreurs référents.

Contact : Aïcha Benabed


Indira Alybaeva

Indira Alybaeva est accueillie par Brigitte Steinmann au Clersé dans le cadre d’une mobilité ERASMUS MUNDUS de 6 mois financée par le projet Euro-Asian CEA ( www.kimep.kz/international/en/eacea/) auquel participe l’Université Lille 1 (septembre 2016-Février 2017). Doctorante en économie à J. Balasagyn Kyrgyz National University, son sujet de thèse porte sur "L’influence de l’infrastructure sur le développement durable de la région Issyk-Kul au Kirghizstan". Elle s’intéresse à l’amélioration des indicateurs économiques afin d’atteindre un développement durable dans cette région par l’investissement en particulier dans les infrastructures. L’objectif est d’accroître par exemple l’attractivité touristique de la région, de faciliter l’accès aux soins pour la population régionale et de contribuer à la sauvegarde de l’environnement.
Contact : Indira Alybaeva


Elzada Diushembieva

Elzada Diushembieva est accueillie par Brigitte Steinmann au Clersé dans le cadre d’une mobilité ERASMUS MUNDUS de 6 mois financée par le projet Euro-Asian CEA ( www.kimep.kz/international/en/eacea/ ) auquel participe l’Université Lille 1 (septembre 2016-Février 2017). Doctorante en économie à J. Balasagyn Kyrgyz National University, son sujet de thèse porte sur "Les problèmes d’évaluation de qualité de vie au Kirghizstan". Elle s’intéresse dans le cadre de sa thèse aux différentes approches de définition des notions comme la qualité de vie, le niveau de vie, le bien-être de la population ; au système des indicateurs d’évaluation de qualité de vie et des méthodes innovantes de collecte et d’analyse des données en vue de leur possible application pratique au Kirghizstan.

Contact : Elzada Diushembieva


Olivier Malay

Olivier Malay est accueilli par Florence Jany-Catrice au Clersé dans le cadre d’un stage doctoral. Doctorant en économie à l’Université Catholique de Louvain, sous la direction de Isabelle Cassiers, son sujet de thèse s’intitule "A quelles conditions les nouveaux indicateurs de prospérité (macro et micro) peuvent-ils catalyser la responsabilité sociale et la transition écologique ? » ". Il est présent au Clersé 3 mois de septembre à décembre 2016.

Contact : Olivier Malay


Juan Carlos Zagaceta-García

Juan Carlos Zagaceta-García est Docteur en Économie et Sciences de Gestion de l’Université de Guadalajara(UDG, Mexique : www.udg.mx/en/welcome-university-guadalajara ). Sa thèse focalisée sur le secteur des services dans les pays développés et les pays en voie de développement s’intitule "L´Innovation, la Productivité et l´Emploi dans le Secteur des Services".

Il est en séjour postdoctoral au Clersé de janvier 2016 à novembre 2016 soutenu par une bourse du gouverment mexicain du Conseil National de la Science et de la Technologie (CONACYT). Il travaille en collaboration avec Faïz Gallouj sur le thème de l’innovation dans le secteur des services. Ingénieur industriel avec 15 ans d´expérience comme manager de supermarché et magasins du commerce détaillant, il enseigne au Mexique comme professeur de licence en économie.

Contact : Juan Carlos Zagaceta-García


Mamadou Ba

Mamadou Ba est doctorant à l’Université Gaston Berger Saint Louis du Sénégal (Sénégal). Il séjourne au Clersé en stage doctoral pour 36 mois jusqu’au 31 décembre 2017 et bénéficie sur cette période d’une bourse de sa ville (Rufisque, Sénégal).

Il est accueilli au Clersé par Abdelkader Djeflat afin d’avancer sa thèse de doctorat qui porte sur "La compétitivité de l’oignon local en question : examen sous l’angle de la problématique de la coordination entre acteurs de la filière. Cas de la filière oignon local au Sénégal".

Contact : Mamadou Ba

Chiara Sità

Chiara Sità est accueillie par Bernadette Tillard au Clersé comme professeure invitée à l’Université Lille1 en mai 2016.

  • Enseignante-chercheure à l’Université de Vérone (Italie) dans le département des sciences humaines (sociologie, anthropologie, psychologie, philosophie et sciences de l’éducation).
  • Elle est coordinatrice de l’équipe italienne du programme européen Erasmus+ sur l’accompagnement des mères en situation de vulnérabilité, en particulier sur la maternité dans des contextes de prostitution.
  • Elle participe à deux centres de recherche : CRED centre de recherche en éducation et en didactique et le POLITESSE Politiques et théories de la sexualité.
  • > Elle s’intéresse dans ses recherches aux différentes formes de soutien à la parentalité. Elle étudie les différents modèles de relation parent-professionnel mis en œuvre dans les programmes de soutien à la parentalité, avec une attention particulière sur le regard des professionnels envers les parents, sur les différentes conceptions de la parentalité, sur l’évaluation des services et des pratiques professionnelles.

Elle interviendra à Toulouse le 10 juin dans le cadre de la journée "Désirer la famille ; revendications, défenses et encadrements" en présentant une autre de ses recherches, menée en collaboration avec Fédérica de Cordova (Verona, Italie) et Susanne Holloway (Berkeley, USA) sur le devenir parent dans les couples homosexuels : "La parentalité "intensive" comme stratégie des parents homosexuels face au débat sur la reconnaissance de la filiation en Italie"

Au cours de son séjour, elle interagit au Clersé dans le cadre des travaux d’étudiants de M2 et de doctorants, avec les étudiants du master PPLS autour de la présentation du travail en cours dans le service ASE Pas-de-Calais, ainsi qu’auprès des étudiants de Caferuis (Arras) sur le thème "Les services intervenants en direction des familles en Italie".

  • Elle fera une intervention en séminaire recherche le 24 mai 2016 (14h à 16h, bât. SH2, salle du Conseil) sur le thème "Le placement familial en Italie. Les points de vue des enfants accueillis et des enfants biologiques".

Son séjour s’inscrit aussi dans le cadre d’une dynamique de recherche ayant pour objectif d’enrichir les études en cours au Clersé en développant une analyse comparée des systèmes de protection de l’enfance France-Italie et en suscitant des études comparables en Italie.

Contact : Chiara Sità


Dorothy Figueira

Dorothy Figueira est accueillie par Brigitte Steinmann au Clersé comme professeur invité Université Lille1 pour ce mois de septembre 2015. Professeur de Littérature Comparée à l’Université de Georgie (USA), elle travaille sur l’Inde et a publié de nombreux livres à noter parmi les derniers, The Hermeneutics of Suspicion (2015 Bloomsbury) and Otherwise Occupied : Theories and Pedagogies of Alterity (SUNY 2008). Elle présentera une série de conférences lors de séjour sur la réception de l’Inde dans les institutions américaines, la politique de la diaspora en tant que phénomène politique, économique, et multiculturel.
Elle est intervenue lundi 21 septembre 2015 dans le séminaire de rentrée de l’axe ADCP du Clersé sur le thème : "The Political Manipulation of German and Indian Immigrants in America : 1938 and 2014".

Contact : Dorothy Figueira
Site : Université de Georgie (Etats-Unis)

Juan Carlos Zagaceta-García

Juan Carlos Zagaceta-García est Docteur en Économie et Sciences de Gestion de l’Université de Guadalajara(UDG, Mexique : www.udg.mx/en/welcome-university-guadalajara ). Sa thèse focalisée sur le secteur des services dans les pays développés et les pays en voie de développement s’intitule "L´Innovation, la Productivité et l´Emploi dans le Secteur des Services".

Il est en séjour postdoctoral au Clersé de janvier 2016 à novembre 2016 soutenu par une bourse du gouverment mexicain du Conseil National de la Science et de la Technologie (CONACYT). Il travaille en collaboration avec Faïz Gallouj sur le thème de l’innovation dans le secteur des services. Ingénieur industriel avec 15 ans d´expérience comme manager de supermarché et magasins du commerce détaillant, il enseigne au Mexique comme professeur de licence en économie.

Contact : Juan Carlos Zagaceta-García
Bât. SH2 - bureau 227


Mamadou Ba

Mamadou Ba est doctorant à l’Université Gaston Berger Saint Louis du Sénégal (Sénégal). Il séjourne au Clersé en stage doctoral pour plusieurs mois jusqu’au 30 juin 2016 et bénéficie pour cette période d’une bourse de sa ville (Rufisque, Sénégal).

Il est accueilli au Clersé par Abdelkader Djeflat afin d’avancer sa thèse de doctorat qui porte sur "La compétitivité de l’oignon local en question : examen sous l’angle de la problématique de la coordination entre acteurs de la filière. Cas de la filière oignon local au Sénégal".

Contact : Mamadou Ba


Youcef Mebbani

Youcef Mebbani est doctorant et enseignant en sciences de gestion à l’Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem (Algérie). Il séjourne au Clersé en stage doctoral pour une période de 18 mois jusqu’au 31 mars 2016 dans le cadre du Programme National Exceptionnel (PNE) du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Algérie).

Il est accueilli au Clersé par Abdelkader Djeflat afin de finaliser sa thèse de doctorat qui porte sur le "Système d’information de gestion, nouvelle approche et enjeux opérationnels stratégiques, cas de la PME en Algérie".

Contact : Youcef Mebbani

Sônia Regina Paulino

Sônia Regina Paulino, professeur à l’Université de São Paulo (USP) au Brésil (www.each.usp.br), est accueillie au Clersé par Faiz Gallouj pour un stage post-doctoral de 3 mois (3 novembre 2014 au 3 février 2015) .

Elle participe actuellement à un projet de recherche soutenu par la Fondation à la Recherche de São Paulo (FAPESP) sur le marché du carbone et les opportunités d’innovation dans les services publics liés à la gestion des déchets (www.bv.fapesp.br/en/pesquisador/91760/sonia-regina-paulino/).

Ses thèmes de recherche à l’USP concernent la certification environnementale, l’innovation dans les services et les mécanismes de marché.

Contact : Sônia Regina Paulino


Yukiko Tsujiyama

Yukiko Tsujiyama, sociologue, est accueillie au Clersé par Abdelhafid Hammouche de septembre 2014 à mars 2015 dans le cadre d’un séjour de recherche.
Enseignant-chercheur à la Kyoritsu Women’s University de Tokyo, elle est spécialisée en sociologie de l’immigration et s’intéresse aussi aux questions du genre (domaine du mouvement social, revendications ...). Yukiko Tsujiyama travaille sur l’identité et le statut des coréennes nées au Japon et localisées en particulier dans le quartier de Kotobuki (Yokohama). Elle étudie aussi les interactions des associations avec ce quartier, qui viennent en aide aux habitants défavorisés, habitants qui sont majoritairement d’anciens travailleurs journaliers.

Lors de son séjour au Clersé, elle s’intéressera au quartier de Wazemmes et aux associations d’aide aux habitants qui y sont présentes.

Quelques références :

Livres en collaboration :

- Jeffrey Broadbent and Vicky Brockman(eds.) (2009) East Asian Social Movements : Power, Protest, and Change in a Dynamic Region (Nonprofit and Civil Society Studies), Springer (in English) ; Yasunori HUKUOKA and Yukiko TSUJIYAMA, (1991) Seeking True Me : Women of the second and third-generation Korean-Japanese, Shinkansha, Tokyo (in Japanese)

Articles :

- Yukiko TSUJIYAMA ,(2011), Recherche de l’identité chez les jeunes coréens nés au Japon,The Kyoritsu journal of international studies,vol.29,pp.53-68 (in French) ; Junko KOBAYASHI and Yukiko TSUJIYAMA (2003) ‘The Problems of French Immigrant Women’ Espace des femmes,vol.20, pp.120-125 (in Japanese)

Yukiko Tsujiyama est membre de la Maison franco-japonaise, de la Kantoh Sociological Society, de la Japan Sociological Society et de la Société Franco-Japonaise des Etudes sur les Femmes.

Site de Kyoritsu Women’s University : www.kyoritsu-wu.ac.jp/english/

Contact : Yukiko Tsujiyama


Mingrui Qin

Mingrui Qin est accueilli par Brigitte Steinmann au Clersé comme professeur invité Université Lille 1 pour 1 mois en septembre 2014. Professeur de sociologie à l’université de Pékin, République Populaire de Chine, il travaille sur la théorie sociologique, la sociologie rurale et aussi sur les problèmes d’environnement. Il a publié plusieurs livres en théorie sociologique, en sociologie de famille et en sociologie rurale. Pendant son séjour au Clersé, il présente une série de conférences sur la société chinoise d’aujourd’hui : sur le système de santé, le système de propriété en Chine et sur la situation économique actuelle en Chine.

Institut de sociologie et d’anthropologie (Université de Pékin) : www.sociology.pku.edu.cn/index.jsp

Contact : Mingrui Qin

Elton Kalica

Elton Kalica, doctorant à l’école doctorale des sciences sociales de l’Université de Padoue (Italie), est accueilli au Clersé par Grégory Salle pour un séjour de recherche d’un mois (2-29 juin). Il achève actuellement une thèse portant sur les très longues peines de prison, en s’inscrivant dans le mouvement dit de la « convict criminology ». Cette invitation fait suite à un colloque international sur la prison et la probation qui s’est tenu à l’Université de Picardie Jules Verne d’Amiens en octobre 2014, colloque qui faisait lui-même suite à un "interlabo" du GERN sur « la recherche en prison » qui avait eu lieu à Padoue en octobre 2013. L’université de Padoue est impliquée dans le European Prison Observatory. Elton Kalica trouvera au Clersé plusieurs interlocuteurs spécialistes des questions pénales (S. Delarre, G. Ricordeau, G. Chantraine, J. Charbit…) avec lesquels échanger.
Contact : Elton Kalica


Kahina Chaker et Karim Saradouni

Kahina Chaker et Karim Saradouni doctorants au CRASC (Oran) sont accueillis pour 2 mois par Abdelhafid Hammouche au Clersé dans le cadre du projet franco-algérien "Représentations du travail, mobilité et politiques d’emploi. Approche comparative" (2013-2016) du programme Tassili qu’il coordonne ( clerse.univ-lille1.fr/spip.php ).

Kahina Chaker est doctorante en socio-anthropologie et attachée de recherche au Centre de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle (CRASC-Oran). Ses centres d’intérêt sont les rapports sociaux de sexes et son travail de thèse porte sur le statut des veuves de guerre de la libération nationale en Kabylie (étude sur l’espace local). Au-delà de la thèse, ses travaux de recherche au CRASC se focalisent plutôt sur la thématique du travail féminin en Algérie dans une dynamique comparative avec d’autres pays, comme par exemple la France. Pendant son séjour au Clersé, outre le travail bibliographique sur la sociologie des rapports de genre, elle participera aux séminaires du laboratoire et pourra avancer son travail de thèse.

Contact : Kahina Chaker

Karim Saradouni est jeune chercheur au CRASC, il prépare sa thèse de doctorat en Anthropologie à l’Université de Tizi-Ouzou . Celle-ci porte sur la problématique de la jeunesse en rapport avec la question de la citoyenneté en Kabylie/Algérie. Ce séjour au Clersé lui permettra de faire le lien avec ses travaux de thèse et lui permettra d’avancer son travail de recherche notamment grâce aux ressources bibliographiques du centre de documentation de la faculté de sciences économiques et sociales. Il s’intéresse plus particulièrement à l’insertion socioprofessionnelle, les pratiques sociales et culturelles des jeunes et à la question de la citoyenneté dans l’espace local (la Kabylie/Algérie). Contact : Karim Saradouni

Site du CRASC (Centre National de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle (Oran)) : www.crasc-dz.org


Mamadou Ba

Mamadou Ba est doctorant à l’Université Gaston Berger Saint Louis du Sénégal (Sénégal). Il séjourne au Clersé en stage doctoral pour plusieurs mois jusqu’au 30 juin 2016 et bénéficie pour cette période d’une bourse de sa ville (Rufisque, Sénégal).

Il est accueilli au Clersé par Abdelkader Djeflat afin d’avancer sa thèse de doctorat qui porte sur "La compétitivité de l’oignon local en question : examen sous l’angle de la problématique de la coordination entre acteurs de la filière. Cas de la filière oignon local au Sénégal".

Contact : Mamadou Ba


Luísa Maria Silva Dantas

Luísa Maria Silva Dantas est doctorante du Programme d’Anthropologie Sociale (PPGAS) de l’Université Fédérale de Rio Grande do Sul (UFRGS) au Brésil. Elle séjourne au Clersé en stage doctoral « sandwich » pour une période de 12 mois jusqu’au 30 septembre de 2015 dans la cadre du Programme Doutorat-Sandwich à L’Étranger (PDSE) de la Fondation pour la Coordination du Perfectionnement du Personnel de Niveau Supérieur du Gouvernement Brésilien (CAPES-Brésil).

Elle est accueillie au Clersé par François-Xavier Devetter pour avancer sa thèse de doctorat qui porte sur le travail domestique rémunéré : "Aspects et facettes du travail domestique rémunéré :
Trajectoires sociales, moyens de sociabilité et itinéraires urbains de femmes à Porto Alegre/RS, Salvador/BA et Belém/PA (Brésil)". Pour sa thèse, elle mène une recherche ethnographique dans ces trois villes brésiliennes à partir de récits de vie, de témoignages et de trajectoires de femmes de différentes générations qui ont vécues diverses configurations de travail. Pour ses recherches, elle s’intéresse plus particulièrement à analyser les spécificités de ce type de travail, ainsi que leurs transformations et leurs perpétuations au Brésil, et à les faire dialoguer avec les cadres théoriques et les recherches sur le terrain menées en France.

Contact : Luísa Maria Silva Dantas


Youcef Mebbani

Youcef Mebbani est doctorant et enseignant en sciences de gestion à l’Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem (Algérie). Il séjourne au Clersé en stage doctoral pour une période de 18 mois jusqu’au 31 mars 2016 dans le cadre du Programme National Exceptionnel (PNE) du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Algérie).

Il est accueilli au Clersé par Abdelkader Djeflat afin de finaliser sa thèse de doctorat qui porte sur le "Système d’information de gestion, nouvelle approche et enjeux opérationnels stratégiques, cas de la PME en Algérie".

Contact : Youcef Mebbani


Antonio J. Ramirez Melgarejo

Antonio J. Ramirez Melgarejo est doctorant à l’Université de Murcia (Espagne) ou il est membre du groupe de recherche RETYDES (Restructuration territoriale et inégalités sociales). Il a obtenu de l’Etat espagnol le financement de sa thèse coordonnée par Andrés Pedreño Cánovas sur la période décembre 2012 à décembre 2016.

Il séjourne au Clersé pour 3 mois (mi-septembre à mi-décembre 2014) où il est invité par le collectif du projet ANR PORQUE "Pratiques d’organisation quotidiennes étudiées en milieux populaires coordonné par Anne Bory. Dans le cadre de sa thèse qui porte sur la construction des marchés du travail temporaire et précaire au sud de l’Europe et sur les stratégies de vie économique et quotidienne des classes populaires, il s’intéresse en particulier à la frontière entre travail formel et informel, à l’etnographie et aux stratégies de vie quotidienne.

Il participe actuellement à un projet de recherche soutenu par le Ministère de l’Economie et de l’Innovation espagnol sur la durabilité sociale d’enclaves productives agricoles au Mexique et en Espagne.
Le site internet du projet est : sociologiaruralydelaagricultura.blogspot.fr

Depuis janvier 2016, il est chercheur associé au Clersé pour une durée de 2 ans.

Contact : Antonio Ramirez


Aimad Datoussaid

Aimad Datoussaid est doctorant en économie à l’Université Sidi bel Abbes (Algérie). Il séjourne au Clersé en stage doctoral pour une période de 18 mois jusqu’au 31 mars 2015 dans le cadre du Programme National Exceptionnel (PNE) du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Algérie).

Il est accueilli au Clersé par Abdelkader Djeflat afin de finaliser sa thèse de doctorat qui porte sur "stratégie d’entreprise et croissance des revenus : le cas des petites et moyennes entreprises algériennes".

Contact : Aimad Datoussaid

Michael NEOCOSMOS

Michael Neocosmos, accueilli par Judith Hayem, a séjourné au Clersé comme professeur invité, 1 mois en octobre 2013.
Professeur chercheur à l’UNISA (University of South Africa) en Afrique du Sud, il travaille sur la xénophobie en Afrique du Sud et plus largement sur les subjectivités politiques en Afrique sur lesquelles il vient de terminer un livre. Pendant son séjour au Clersé il a présenté une série de séminaires portant sur son livre intitulé : "Penser la Liberté en Afrique : séquences historiques, excès subjectifs et politiques émancipatrices". Les travaux de Michael Neocosmos portent sur l’examen des processus de subjectivation politique dans l’histoire et au temps présent en Afrique.

A partir de Janvier 2014 il est nommé directeur de Unit for the Humanities à l’Université de Rhodes (UHURU) à Grahamstown en Afrique du Sud. L’UHURU est un nouveau centre de recherches sur les sciences humaines et les politiques populaires en Afrique.

Site de Rhodes University : www.ru.ac.za

Contact : Michael Neocosmos


Kirsi HYYTINEN

Kirsi Hyytinen est chercheuse au VTT Technical Research Centre de Finlande depuis 12 ans (www.vtt.fi). Dotée d’une formation en science politique, ses thèmes de recherche au VTT concernent les politiques de l’innovation, l’innovation dans les services, l’évaluation de la R&D, le développement d’une méthodologie d’analyse d’impact.

Elle participe actuellement à deux projets de recherche financés en Finlande.

 L’un concerne les innovations sociales et les services dans le secteur public (en particulier : santé publique et énergies renouvelables),

 l’autre projet avec un groupe de recherche concerne le développement d’une nouvelle approche d’évaluation (future oriented impact assessment) pour soutenir la transformation socio-technique des environnements complexes.

L’objectif est de développer l’approche dans le contexte de l’innovation sociale et des services.

Actuellement, elle est engagée dans une thèse sur le thème « future-oriented evaluation approaches to support the systemic change ».

Elle est accueillie au Clersé par Faridah Djellal et Faiz Gallouj pour un séjour de recherche de 4 mois (1er septembre au 31 décembre 2013) dans le cadre d’un accord de « chercheur invité » soutenu par le VTT.

Contact : Kirsi Hyytinen

Aimad DATOUSSAID

Aimad Datoussaid est doctorant en économie à l’Université Sidi bel Abbes (Algérie). Il séjourne au Clersé en stage doctoral pour une période de 18 mois jusqu’au 31 mars 2015 dans le cadre du Programme National Exceptionnel (PNE) du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Algérie).

Il est accueilli au Clersé par Abdelkader Djeflat afin de finaliser sa thèse de doctorat qui porte sur "stratégie d’entreprise et croissance des revenus : le cas des petites et moyennes entreprises algériennes".

Contact : Aimad Datoussaid


Silvia Regina STUCHI CRUZ

Silvia Regina Stuchi Cruz est doctorante à l’Université d’Etat de Campinas (Unicamp) depuis 2012. Son travail de thèse porte sur les marchés du carbone, le CDM (Clean Development Mechanism) et l’innovation dans les services publics.

Elle a obtenu de la Capes, une bourse pour effecteur un stage de doctorat « sandwich » au Clersé, coordonné par Faiz Gallouj de février 2013 à janvier 2014.

Elle participe actuellement à un projet de recherche soutenu par la FAPESP (Fondation de recherche de l’Etat de São Paulo) sur le marché du carbone et les opportunités d’innovation dans les services publics liés à la gestion des déchets.

Elle est membre du groupe ABNT (Brazilian Technical Standards Association) et de la commission spéciale d’étude du marché volontaire du carbone (ABNT/CEE-146) qui a développé le standard technique du marché volontaire du carbone au Brésil (NBR 15948:2011) : principes, exigences et guide pour la commercialisation des réductions d’émission, les projets de réduction d’émission due à la déforestation et à la dégradation des forêts, conservation.

Contact : Silvia Regina Stuchi Cruz

Kadma MARQUES RODRIGUES

Dans le cadre de la réalisation de son post-doctorat, Kadma Marques Rodrigues, Maître de Conférences à l’Université d’État du Cearà (UECE), est accueillie au Clersé. En France depuis le 4 août 2012, elle bénéficie d’une bourse de la Coordination du Perfectionnement du Personnel de Niveau Supérieur – CAPES / Ministère de l’Éducation (Brésil) jusqu’au 31 juillet 2013 (12 mois). Au Brésil, elle est rattachée au Master de Politiques Publiques et Société (MAPPS/UECE). En présentant une trajectoire académique plutôt liée à la Sociologie de l’Art et de la Culture, cette chercheuse a déjà publié quelques ouvrages dans ce domaine.

À Lille, son séjour s’inscrit dans le cadre de recherches comparatives entre Fortaleza et Lille - Villes & Cultures - coordonnées par Abdelhafid Hammouche (Clersé/Lille 1) depuis 2010. Elle participe au programme Villes, Normes et Institutions du Clersé.

Thèmes de recherches déjà travaillés au Brésil : trajectoires d’artistes ; institutions artistiques ; les arts de la rue et la formation du public de l’art.

Sa recherche actuelle, sous le titre : dispositifs d’action publique et consommation culturelle - regard comparatif entre des centres culturels à Fortaleza (Brésil) et à Lille (France), porte sur les rapports entre l’art et la politique de la ville, mais aussi sur l’économie créative.

Contact : Kadma Marques Rodrigues

Silvia Regina STUCHI CRUZ

Silvia Regina Stuchi Cruz est doctorante à l’Université d’Etat de Campinas (Unicamp) depuis 2012. Son travail de thèse porte sur les marchés du carbone, le CDM (Clean Development Mechanism) et l’innovation dans les services publics.

Elle a obtenu de la Capes, une bourse pour effecteur un stage de doctorat « sandwich » au Clersé, coordonné par Faiz Gallouj de février 2013 à janvier 2014.

Elle participe actuellement à un projet de recherche soutenu par la FAPESP (Fondation de recherche de l’Etat de São Paulo) sur le marché du carbone et les opportunités d’innovation dans les services publics liés à la gestion des déchets.

Elle est membre du groupe ABNT (Brazilian Technical Standards Association) et de la commission spéciale d’étude du marché volontaire du carbone (ABNT/CEE-146) qui a développé le standard technique du marché volontaire du carbone au Brésil (NBR 15948:2011) : principes, exigences et guide pour la commercialisation des réductions d’émission, les projets de réduction d’émission due à la déforestation et à la dégradation des forêts, conservation.

Contact : Silvia Regina Stuchi Cruz

Enika ABAZI

Le Clersé accueille en mars 2012 Enika Abazi dans le cadre de la procédure chercheurs invités de l’USTL. Elle est accueillie au Clersé par Albert Doja.
Enika Abazi a reçu un Doctorat ès Lettres en science politique et sociologie
des relations internationales en 2005 à l’Université Bilkent d’Ankara
(Turquie). Elle est Professeure de science politique et sociologie des
relations internationales à l’Université Européenne de Tirana, titularisée
par la Commission nationale (Albanie) et qualifiée par le Conseil national
des universités (France). Elle a exercé des fonctions d’enseignant-chercheur
en Turquie, au Danemark et en Albanie, au sein de départements de Science
Politique et Relations Internationales, ainsi qu’auprès d’établissements de
recherche sur les conflits inter/intra-États et les processus de paix. Elle
bénéficie d’une importante expérience internationale, tant dans le domaine
des idées et des traditions académiques sur les questions de guerre, de paix
et de sécurité internationale, que dans la contribution aux réseaux
scientifiques internationaux spécialisés, dont COPRI au Danemark, DECAF en
Suisse, ELIAMEP en Grèce, TASAM et SETA en Turquie, ou WIIS aux États-Unis.

Ses travaux portent sur la causalité des conflits inter/intra-États dans une perspective théorique et comparée, à partir de l’exemple de la guerre de Kosovo. Elle utilise l’influence du passé sur le présent pour explorer le rôle des interventions et des politiques internationales sur les dynamiques du conflit, ainsi que le rôle catalytique des élites politiques et des idéologies dans la mobilisation des conflits, sans négliger le contexte
normatif qui sert à résoudre les conflits dans le cadre de l’ordre international prévalu par la vertu de souveraineté. Elle utilise un cadre théorique et analytique similaire dans l’approche des dynamiques de l’intégration Européenne et des perspectives de l’intégration des pays des Balkans dans l’Union Européenne, considérant que la coopération est l’autre
face de la médaille du conflit.

Ses intérêts de recherche se sont aussi développés dans une série de cours enseignés en anglais, en français ou en albanais sur les conflits ethniques, l’histoire de la diplomatie, le droit international, les théories de relations internationales, les théories de l’intégration européenne. Elle a participé à plusieurs colloques et conférences internationales et a publié un grand nombre de chapitres d’ouvrages collectifs et d’articles dans des revues académiques à comité de lecture.

Contact : Enika Abazi


Marcos Luiz BRETAS

Marcos Luiz Bretas est professeur associé à l’Institut d’Histoire de l’Université Fédérale de Rio de Janeiro. Il est accueilli au Clersé d’octobre 2011 à février 2012 par Dominique Duprez.

Ses recherches portent sur l’histoire de la police et du crime à Rio de Janeiro et sur la création et le fonctionnement des Guardes Municipales aux Brésil après la nouvelle Constitution de 1988. Il est en France pour faire des recherches sur l’histoire des nouvelles criminelles dans la presse au XXème siècle et sur la constitution d’un imaginaire sur le crime.

Contact : Marcos Luiz Bretas


Alexandre JIVAN

Le Clersé accueille, pour une durée de un mois (du 16 novembre au 16 décembre 2011), Alexandre Jivan, professeur d’économie et directeur de l’Ecole Doctorale à l’Université de l’Ouest, de Timisoara (Roumanie). Le professeur Jivan dont c’est le deuxième séjour à Lille entretient des relations scientifiques avec le programme SITE et en particulier Faïz Gallouj.

Ses recherches sont consacrées au champ de l’économie des services avec un intérêt particulier pour les services intellectuels et la question de la productivité dans une économie fondée sur la connaissance. Sur ces thèmes il a publié de nombreux travaux en Roumain et en Anglais. Durant son séjour à Lille, il assurera un certain nombre d’enseignements dans le master SIDE (Stratégies d’innovations et dynamiques entrepreneuriales). Sur le plan scientifique il travaille avec Faïz Gallouj sur un projet d’ouvrage commun sur les services.

Contact : Alexandre Jivan


Tomo NISHIMURA

Tomo Nishimura, maître de conférences en économie, à l’Université de Kwansei Gakuin (Japon) est accueillie au Clersé par Anne Bustreel, du 1er avril 2011 au 31 mars 2012.

Ses travaux portent sur le marché du travail (travail précaire, inégalités entre hommes et femmes, …) et sur la fertilité. La plupart de ses recherches repose sur des analyses empiriques de données détaillées.
Lors de son année sabbatique au Clersé, Tomo Nishimura aborde la question de la politique familiale, des politiques de l’emploi et de flexicurité dans les pays développés.

Contact : Tomo Nishimura

Mohamed AMRANI

Mohamed Amrani est arrivé au Clersé en octobre 2011 pour une durée de 18 mois dans le cadre d’un séjour doctoral soutenu par le programme franco-algérien PROFAS. Doctorant à l’université de Mostaganem (Algérie), il est accueilli au laboratoire par Abdelkader Djeflat pour finaliser sa thèse qui porte sur la Performance des banques publiques et la restructuration de l’industrie bancaire en Algérie.

Contact : Mohamed Amrani


Carolina CHRISTOPH GRILLO

Carolina Christoph Grillo, doctorante en 3ème année en Anthropologie à l’Université Fédérale de Rio de Janeiro – UFRJ, chercheuse associée au Centre d’Etudes de la Citoyenneté, Conflit et Violence Urbaine (NECVU/UFRJ/Brésil) et à l’Institut National de Science et Technologie « Violence, démocratie et sécurité citoyenne » (INCT/CNPQ/Brésil), est accueillie en stage doctoral au Clersé depuis août 2011. Son séjour s’inscrit dans le cadre du projet CAPES/COFECUB « Conflits Urbains, Violence et Processus de Criminalisation » coordonné par Dominique Duprez (Clersé USTL/CNRS) et Michel Misse (UFRJ). Elle bénéficie d’une bourse de la Coordination du Perfectionnement du Personnel de Niveau Supérieur – CAPES /Ministère de l’Education (Brésil) au Clersé jusqu’au 30 juin 2012.

Thèmes de recherche :
Spécialiste en recherches qualitatives sur les thèmes de la violence, la criminalité et la justice, elle a participé à différents projets :
  L’Enquête Policière au Brésil : Une analyse empirique et “Autos de Resistência” : Une analyse des homicides commis par les policiers à Rio de Janeiro, projet coordonné par Michel Misse (NECVU/IFCS/UFRJ/Brésil),
  projet L’Usager de Drogues et le Système de Justice Criminelle, coordonné par Roberto Kant de Lima (NUFEP/UFF/ Brésil).

Son thème de recherche privilégié est le trafic de drogues à Rio de Janeiro et son mémoire de master, Fazendo o Doze na Pista : Um estudo de caso mercado ilegal de drogas na Classe média, portait sur une ethnographie d’un réseau social de trafiquants de la classe moyenne.
Sa recherche actuelle, sous le titre provisoire La mort et la vie du crime dans les favelas de Rio de Janeiro, s’intéresse aux questions liées à la criminalité dans les favelas contrôlées par la faction du trafic de drogues appelée “Comando Vermelho” (commando rouge).

Contact : Carolina Christoph Grillo


Xuan FAN

Xuan Fan est doctorant en sociologie à l’Université de Pékin. Il est accueilli au Clersé depuis octobre 2011 pour une durée de 24 mois (sept. 2013). Son séjour doctoral s’inscrit dans le cadre du programme Cai Yuanpei, via le projet de recherche Integrated Urban Mesocosm coordonné par Brigitte Steinmann et pour lequel il a reçu une bourse de recherche du CSC (China Scholarship Council).

Ses recherches portent sur « le genre, le corps, et la théorie générale du genre en Europe ». Il se propose d’enquêter à Lille, en particulier, dans les jardins d’enfants.
Plus généralement ses recherches sur le genre vues sous l’angle du corps se focalisent sur :
  L’experience genrée et sexualisée durant l’enfance,
  La « Queer Theory » et la théorie du « genre », travaux de Judith Butler,
  L’évolution du concept de la notion de « corps » en sociologie contemporaine et en théorie sociologique.

Contact : Xuan Fan

Second BWANAKARE

Second Bwanakare, professeur à la faculté d’économie de l’université de gestion et informatique (WSIZ) de Rzeszów en Pologne, est accueilli au Clersé dans le cadre de son congé sabbatique du 1 octobre 2010 au 31 août 2011.

Dans le cadre de la préparation de son habilitation à diriger les travaux de recherche, il travaille sur place en étroite coopération avec une équipe de chercheurs en mathématiques appliquées, en particulier les professeurs Constantin Chilarescu, Nadji Rahmania, André Keller et Bernard Dupont.
Le thème de ses recherches au Clersé porte sur « la modélisation dynamique en équilibre général calculable dans le cadre du développement durable de l’économie polonaise ». Second Bwanakare participe aux séminaires de mathématiques appliquées et sa prochaine présentation portera sur « la résolution généralisée des problèmes inverses « mal posés » à l’aide du formalisme entropique, dans le contexte d’une matrice -non balancée- de comptabilité sociale avec aspects environnementaux ».

Son champ d’activités s’étend aussi bien sur les recherches théoriques qu’empiriques, en particulier en rapport avec la théorie statistique de l’information :
 Econométrie de l’entropie, aussi bien pour les systèmes ergodiques et non ergodiques. Sa dernière publication dans « Acta Physica Polonica ,vol 117-Number 4, Warsaw, April 2010 » porte sur « Non Extensive Entropy Econometric Model : the case of Labour Demand in the Podkarpackie province »
 Construction et balance des matrices de comptabilité sociale,
 Construction des modèles d’équilibre général calculable (en statistique et en dynamique),
 Econométrie et statistique.

Contact : Second Bwanakare


Tomo NISHIMURA

Tomo Nishimura, maître de conférences en économie, à l’Université de Kwansei Gakuin (Japon) est accueillie au Clersé par Anne Bustreel, du 1er avril 2011 au 31 mars 2012.

Ses travaux portent sur le marché du travail (travail précaire, inégalités entre hommes et femmes, …) et sur la fertilité. La plupart de ses recherches repose sur des analyses empiriques de données détaillées.
Lors de son année sabbatique au Clersé, Tomo Nishimura aborde la question de la politique familiale, des politiques de l’emploi et de flexicurité dans les pays développés.

Contact : Tomo Nishimura


Mercedes RODRIGUEZ

Mercedes Rodriguez est professeur assistant à l’Université de Grenade (Espagne). Elle est membre du Regional Development Institute de cette université. Elle effectue un court séjour de recherche de 2 mois au Clersé du 15 mai au 15 juillet 2011.

Son principal champ de recherche concerne l’innovation dans les services et en particulier les services KIBS (Knowledge Intensive Business Services). Elle travaille en collaboration avec les professeurs Faiz Gallouj et Faridah Djellal sur les innovations non-technologiques dans les firmes espagnoles KIBS par l’exploitation de données micro.
Ses travaux de recherche sont publiés dans diverses revues comme Economics of Innovation and New Technology, Journal of Innovation Economics or Service Industries Journal. Elle est aussi membre du réseau européen de recherche sur les services RESER.

Contact : Mercedes Rodriguez


Ahmed TOUIL

Monsieur Ahmed TOUIL est Professeur d’Economie à l’Université de Tlemcen, en Algérie. Il est aussi Professeur Associé au Centre de Recherche en Economie Appliquée au Développement (CREAD) d’Alger. M. Touil est accueilli, dans le cadre de son congé scientifique –année sabbatique (du 1° septembre 2010 au 31 aout 2011), au Clersé au sein de l’équipe Maghtech de l’axe TEDD que dirige Bertrand Zuindeau. Il poursuit ses travaux de recherches en collaboration avec Abdelkader Djeflat et participe au séminaire Maghtech qui a lieu les mardis. Son travail consiste à examiner la consistance de la relation entre les dépenses publiques et le développement humain en particulier dans le cadre de l’économie algérienne.

Ses activités scientifiques, ponctuées par des articles publiés dans des revues algériennes mais aussi étrangères, relèvent de l’économie du travail et de l’emploi et de l’économie publique appliquées aux pays en développement notamment Maghrébins.

Contact : Ahmed Touil

Vivian FERREIRA PAES

Vivian Ferreira Paes est Docteur en Sociologie de l’Université Fédérale de Rio de Janeiro –UFRJ, chercheuse associée au Centre d’Etudes de la Citoyenneté, Conflit et Violence Urbaine (Necvu-UFRJ-Brésil) et au Centre Lillois d’Etudes et Recherches Sociologiques et Economiques (Clersé-USTL-France).

Son séjour postdoctoral en France s’inscrit dans le cadre du projet CAPES/COFECUB « Conflits Urbains, Violence et Processus de Criminalisation » coordonné par Dominique Duprez (USTL) et Michel Misse (UFRJ). Elle a bénéficié de septembre 2010 à janvier 2011 d’une bourse de la Coordination du Perfectionnement du Personnel de Niveau Supérieur – CAPES /Ministère de l’Education, Brésil.

L’objectif de son séjour postdoctoral est celui de la valorisation de sa thèse en sociologie “Como se contam crimes : um estudo sobre a construção social do crime no Brasil e na França” qui portait sur la forme de production de connaissances et sur les réformes judiciaires au Brésil et en France. Dans sa thèse, l’auteur développe une approche attentive aux formes, aux arrangements et aux stratégies qui font partie de la gestion et de la production de connaissances sur le fait criminel. Son séjour vise aussi à développer une autre axe de coopération du projet relatif à l’analyse des procédures institutionnelles qui visent le traitement des jeunes délinquants en dialogue avec la théorie sociologique de l‘analyse urbaine.

Thèmes de recherche : sociologie juridique, sociologie des organisations, violence, sécurité publique, administration institutionnelle des conflits et méthodes comparatives.

Vivian Ferreira Paes est actuellement en poste à l’Université Fédérale Rurale de Rio de Janeiro (UFRRJ).

Contact : Vivian Ferreira Paes

Abdelkrim MIRAOUI

Abdelkrim Miraoui, professeur à la Faculté des sciences économiques, de gestion et des sciences commerciales de l’Université d’Oran et membre du Laboratoire LAMEOR de l’Université d’Oran, était accueilli dans le cadre de son congé sabbatique dès le 17 janvier 2010 au Clersé au sein du réseau Maghtech coordonné par Abdelkader Djeflat.

Le thème de ses recherches au Clersé a porté sur « Innovation, marketing et développement ». Abdelkrim Miraoui a participé au séminaire Maghtech du Clersé se déroulant les mardis de 18 à 20 heures dans la salle 309 du bâtiment SH 3 où il a présenté une communication intitulée : « Le modèle de management asiatique et développement économique » le mardi 26 janvier 2010.

Communications réalisées sur :
 « Formation des élites managériales et diversité culturelle dans le monde : analyse comparative de quelques expériences nationales et régionales »,
 « Responsabilité sociale des entreprises et modèles de management dans le monde ».

Autres centres d’intérêt abordés :
  Formation des cadres dirigeants,
  Les modèles de management dans le monde,
  Le modèle de management asiatique,
  La RSE dans le monde,
  Les systèmes de formation des cadres dans le monde : analyse comparée du système américain dont le MBA, du système français reposant sur les grandes écoles et du système indien (les Instituts indiens de technologie et les Instituts indiens de management reconnus pour leur excellence dans le monde entier).

Toutes ces recherches entamées s’inscrivent dans le cadre de la préparation d’un ouvrage sur « le modèle de management asiatique et développement économique ».


Virgínia PONTUAL

Professeur à l’Université Fédérale du Pernambuc (UFPE) et docteur en Architecture et Urbanisme de l’Université de Saint Paul (USP), Virgínia Pontual a été accueillie en stage post-doctoral au Clersé, de mars 2010 à juillet 2010 sous la coordination de Licia Valladarès. Elle a bénéficié pour son séjour d’une bourse post-doctorale de la fondation brésilienne CAPES. Le thème de ses recherches en France a porté sur « Urbanisme et réseaux politiques-institutionnels : Le Mouvement Économie et Humanisme », avec l’objectif d’identifier la relation entre la pratique de l’urbanisme et des réseaux politiques-institutionnels mis en œuvre par le Mouvement de l’Economie et Humanisme, en particulier par le père Louis-Joseph Lebret, au Brésil et en Amérique latine.

Expérience : Directrice de l’Association Nationale de Troisième Cycle et Recherche en Aménagement Urbain et Régional (ANPUR-biênio 2007-2009). Leader du groupe recherche du Conseil National de Développement Scientifique et Technologique (CNPq)/UFPE : Conservation Urbaine et Territoriale. Chercheur du réseau de recherche : Urbanisme au Brésil, sous la coordination nationale du Professeur Maria Cristina da Silva Leme (Faculté d’ Architecture et d’Urbanisme de l’USP). Conseillère Scientifique du Centre d’Études Avancées en Conservation Intégrée (CECI). Membre du comité de rédaction de la Revue City&Time. Membre du Conseil de Collaborateurs de la Revue Économique du Nord est de la Banque du Nord est (BNB, 2003-2005). Boursière productivité du CNPq. Coordonnatrice du Xème Séminaire d’Histoire de la Ville et de l’Urbanisme (2008). Présidente du Conseil d’Administration du CECI (2009). Coordonnatrice pour le Brésil du Colloque International Interdisciplinaire Ponts & Idées : Louis-Léger Vauthier, ingénieur français au Brésil (certifié par le Comité Français de l’année de la France au Brésil, 2009).
Articles complets publiés dans des périodiques nationaux et internationaux, livres, chapitres de livres et communications publiés dans des annales de congrès.

Domaines de spécialité : Expérience dans le domaine de l’Architecture et de l’Urbanisme, spécialisée en Histoire Urbaine, et plus particulièrement sur les thèmes suivants : pratiques urbanistes, théories de l’urbanisme, représentations, ville, conservation urbaine et patrimoine culturel.

Maria Juliana DE ALMEIDA E SILVA

Doctorante en sciences de l’éducation à l’Université Fédérale de Minas Gerais (FAE-UFMG), Maria Juliana de Almeida e Silva a été accueillie en stage doctoral à l’Université des Sciences et Technologies de Lille 1 au Clersé de mars 2010 à août 2010, sous la direction de Lise Demailly. Elle était engagée dans une thèse intitulée « Régulation de l’éducation : Le directeur scolaire et les implications des résultats de l’évaluation des élèves sur son travail »

Son séjour en France s’inscrivait dans le cadre du projet CAPES/PDEE . Elle a bénéficié sur la période mars/août 2010 d’une bourse de la Coordination au Perfectionnement du Personnel de Niveau Supérieur – CAPES /Ministère de l’Education, Brésil. Elle a obtenu un Master en sciences de l’éducation à l’Université Fédérale de Uberlândia/ Minas Gerais (FAE – UFU, 2005). Titre du mémoire : « Le système d’évaluation de l’éducation publique : impacts dans les écoles de Uberlândia ».

Thèmes de recherche :régulation de l’éducation, l’évaluation, la performance par le résultat


Karina RABELO LEITE MARINHO

Actuellement docteur en Sociologie de l’Université Fédérale de Minas Gerais (FAFICH-UFMG), Karina Rabelo Leite Marinho a été accueillie en stage doctoral à l’Université des Sciences et Technologies de Lille 1 au Clersé de septembre 2009 à août 2010, sous la direction de Dominique Duprez. Chercheuse associée au Centre d’Etudes de la Criminalité et Sécurité Publique (Centro de Estudos de Criminalidade e Segurança Publica – CRISP-UFMG) et au Centre Lillois d’Etudes et Recherches Sociologiques et Economiques (Clersé-USTL), elle s’est engagée dans une thèse intitulée « Les Procédés de Transition de Modèles d’organisation : Un Étude Comparative Brésil / France pour le cas de l’organisation de la police militaire ».

Son séjour en France s’inscrivait dans le cadre du projet CAPES/COFECUB coordonné par Dominique Duprez et Michel Misse (UFRJ). Elle a bénéficié sur la période 2006/2010 d’une bourse de la Coordination au Perfectionnement du Personnel de Niveau Supérieur – CAPES /Ministère de l’Education, Brésil. Elle a obtenu un Master en Sociologie et Anthropologie à l’Université Fédérale de Minas Gerais (FAFICH – UFMG, 2002). Titre du mémoire : « Analyse organisationnelle de la mise en œuvre de la police communautaire ».

Thèmes de recherche : sociologie économique, sociologie des organisations, sécurité publique


Frederico COUTO MARINHO

Actuellement, doctorant en Sociologie à l’Université Fédérale de Minas Gerais (FAFICH-UFMG), Frederico Couto Marinho a été accueilli en stage doctoral à l’Université des Sciences et Technologies de Lille 1 au Clersé de septembre 2009 à août 2010, sous la direction de Dominique Duprez. Chercheur associé au Centre d’Etudes de la Criminalité et Sécurité Publique (Centro de Estudos de Criminalidade e Segurança Publica – CRISP-UFMG) et au Centre Lillois d’Etudes et Recherches Sociologiques et Economiques (Clersé-USTL), il s’est engagé dans une thèse intitulée « La justice pour mineurs entre un système de sanction et protection : la transition ou la permanence ».

Son séjour en France s’inscrivait dans le cadre du projet CAPES-COFECUB intitulé "Conflits urbains, violence et processus de criminalisation", coordonné par Dominique Duprez et Michel Misse (UFRJ). Il a obtenu un Master en Sociologie et Anthropologie à l’Université Fédérale de Minas Gerais (FAFICH – UFMG, 2003). Titre du mémoire : « L’environnement urbain et le crime ».

Thèmes de recherche : sociologie de la déviance, sociologie urbaine, sécurité publique


Raiza ALVES DE SA SIQUEIRA

Raiza Alves de Sa Siqueira est doctorante en Sociologie a l’Institut Universitaire de Recherche de Rio de Janeiro - IUPERJ. Elle travaille sur les différents types d’engagement politique et sur les associations développées dans les lotissements de Rio de Janeiro. Elle a publié un article "Quem trabalha tem história pra contar" : estudo do cotidiano de um membro da Câmara de Vereadores do Rio de Janeiro dans le livre "Política, instituciones y gobierno : abordajes y perspectivas antropológicas sobre el hacer política", organisée par Beatriz Heredia et Ana Rosato. Elle est également éditeur de l’InfoUrbandata destiné aux chercheurs de l’urbain brésilien.

Elle a été accueillie en stage doctoral au Clersé, de septembre 2009 à avril 2010, sous la direction de Licia Valladarès et a bénéficié pour son séjour d’une bourse doctorale de la fondation brésilienne CAPES.

Thèmes de recherche : sociologie urbaine


Soraya SILVEIRA SIMOES

Soraya Silveira Simões est docteur en Anthropologie du Programme de Post-gradué de l’Université Fédérale Fluminense (PPGA/ICHF-UFF - Niterói, Brésil) et chercheur associé au Laboratoire d’Ethnographie Métropolitaine de l’Université Fédérale de Rio de Janeiro (LeMetro/IFCS-UFRJ). Bénéficiant d’une bourse doctorale de la Convention Capes-Cofecub 447/04, elle a séjourné à l’Université de Paris X-Nanterre (2005-2006) et aussi auprès du Groupe de Sociologie Politique et Morale (GSPM-EHESS), où elle a participé à des séminaires sur les formes d’actions collectives et de jugements. Elle a réalisé son terrain au quartier de Belleville, auprès des habitants d’une maison centenaire située dans le périmètre de la ZAC (Paris XXè).

Ethnographe, ses principaux thèmes de recherche portent sur la ville et plus précisément sur les façons de l’habiter et sur les conflits liés à la cohabitation. La ville de Rio de Janeiro et sa région métropolitaine constituent son champ empirique privilégié (v."Vila Mimosa II : a construção do novo conceito de zona", 2003, recherche sur l’estructuration d’une ’zone’ de prostitution à Rio, et "Cruzada São Sebastião do Leblon : uma etnografia da moradia e do cotidiano dos habitantes de um conjunto habitacional da Zona Sul do Rio de Janeiro", 2008, sur la vie dans une cité au coeur du quartier plus aisé de la capitale).

Elle a été accueillie en septembre 2008 au Clersé dans le cadre d’une bourse de recherche post-doctorale Capes-Cofecub (613/08). L’aménagement du quartier de Lille Sud et l’impact du Grand Projet Urbain sur la morphologie sociale de ce secteur de la ville sont les objets de sa recherche empirique à Lille. Afin de poursuivre ses travaux, elle a ensuite obtenu une bourse de recherche "Post-Doc international" de l’USTL pour l’année universitaire 2009/2010. Par ailleurs, elle a participé au projet "Spacecontrol : la ville et la prison, entre inclusion et exclusion" soutenu par la MESHS et coordonné par Dominique Duprez.

Elle est actuellement en poste au laboratoire d’éthnographie métropolitaine (Le Metro, UFRJ, Brésil).


Livre :

SIMÕES, S. S. . Vila Mimosa : etnografia da cidade cenográfica da prostituição carioca. Niterói : EdUFF, 2009.

Articles :

 SIMÕES, S. S. . Cuidar do Ser : sociabilidade feminina e hermenêutica em um conjunto habitacional da Zona Sul do Rio de Janeiro. Comum (Rio de Janeiro), v. 14, p. 144-159, 2008.

 SIMÕES, S. S. . Note de Lecture de "J’étais un chef de gang", de Lamence Madzou. Paris : Ed. de la Découverte, 2008. In : Sociétés et jeunesses en difficulté, 2009.

 SIMÕES, Soraya Silveira. "O Programa Nacional de Renovação Urbana fracês : algumas notas sobre a atualidade de um velho drama". Rio de Janeiro : Revista Candelária, 2009.

 Elle est aussi l’auteur de Histoire et ethnographie d’une cité de Rio (Karthala, 2010) et de Lille-Sud : entre vues (Bureau d’Art et de Recherche, 2010).

Michel MISSE

Michel Misse est professeur de sociologie à l’Université Fédérale de Rio de Janeiro (brésil). Il travaille sur la question de la violence urbaine et celle de l’économie informelle dans les favellas a Rio. Il a publié dernièrement un livre : /Acusados & Acusadores/, Rio de Janeiro, Editora Revan, 2008 et en français deux articles récents
dans la revue /Déviance et Société/ : Le movimento. Les rapports complexes entre trafic, police et favelas à Rio de Janeiro, vol. 32, 2008/4, pp. 495-506 rt avec Joana Vargas, L’évolution de la consommation et du trafic des drogues illicites à Rio de Janeiro, vol. 32, 2008/3, pp. 377-391. Il est également le directeur d’une nouvelle revue : /Dilemas. Revista de estudos de conflito e controle social/, publiée par Garamond. Il est accueilli au Clersé pour un mois en mars/avril 2009 dans le cadre de la procédure de chercheurs invités de l’USTL.


Dénis OUEDRAOGO

Dénis Ouédraogo est enseignant-chercheur à l’Institut du développement rural (IDR), à l’Université polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB), Burkina Faso. Il a été accueilli au Clersé comme maître de conférences invité au cours de l’année académique 2008-2009 pour deux mois (8 novembre - 30 décembre 2008), après un premier séjour d’un mois en 2007.
Au cours des six dernières années, M. Ouédraogo a consacré ses travaux de recherche sur le développement durable (aspects empirique de la responsabilité sociale des entreprises industrielles au Burkina Faso, durabilité des pratiques d’irrigation dans les systèmes de production maraîchère). Il s’intéresse également aux interactions entre l’environnement et la santé, notamment l’impact de la santé sur la productivité agricole.
Au cours de son séjour au Clersé, il a pris part au colloque sur le développement durable vingt ans après. Il a fait une présentation dont le sujet portait sur l’« Analyse de la perception des dirigeants d’unités industrielles de la responsabilité sociétale (RSE) de l’entreprise au Burkina Faso ». Par ailleurs, il a animé un séminaire sur le thème « Développement agricole durable au Burkina Faso : Expériences de l’amélioration de la fertilité des sols » au profit des étudiants de Master en « Ingénierie de projets de coopération ». M. Ouédraogo poursuit sa collaboration avec des chercheurs du Clersé pour la rédaction d’articles sur les déterminants des différences de niveau de santé entre pays et l’impact de la dotation en actifs sur les stratégies des petits exploitants agricoles au Burkina Faso.


Dorothy FIGUEIRA

Dorothy Figueira est professeure de littérature comparée aux Etats-Unis à l’Université de Georgia (Athens, Georgia). Elle est vice-presidente de l’Association Internationale de Litterature Comparée et rédacteur de la Revue : "The Comparatist."
Elle a été accueillie pendant deux mois comme chercheure invitée à l’Université des Sciences et Technologies de Lille, dans le cadre de cours et de programmes de recherche du Clersé, (équipe CPM) animés par B. Steinmann, professeure d’ethnologie.
A ce titre, Dorothy Figueira est intervenue régulièrement dans un cours de Master 2 d’économie de l’Asie (E. Business), ainsi que dans un atelier de recherche du Clersé associant des doctorants et des chercheurs du laboratoire : ce workshop, organisé par B. Steinmann, avait pour thème la question du "multiculturalisme" et de "la construction conflictuelle de la réalité". Il s’est tenu à l’USTL le 20 Octobre 2008, réunissant des doctorants, des étudiants de Master 2 et des chercheurs du Clersé ainsi que des membres extérieurs invités. Dorothy Figueira a contribué également au dernier numéro de la revue "Archimède" par un article sur la question de l’interprétation des événements du 11 septembre aux Etats-Unis.

Vivian FERREIRA PAES

Alors doctorante en Sociologie à l’Université Fédérale de Rio de Janeiro (PPGSA-IFCS-UFRJ), Vivian Ferreira Paes était également en stage doctoral à l’Université des Sciences et Technologies de Lille au Clersé de août 2008 et jusqu’en juillet 2009, sous la direction de Dominique Duprez. Chercheuse associée au Centre d’Etudes de la Citoyenneté, Conflit et Violence Urbaine (Nucleo de Estudos da Cidadania, Conflito e Violência Urbana – NECVU-UFRJ) et au Centre Lillois d’Etudes et Recherches Sociologiques et Economiques (Clersé-USTL), elle était engagée dans une thèse intitulée « De l’enquête au procès : l’administration de la justice au Brésil et en France ». Son séjour en France s’inscrivait dans le cadre du projet CAPES/COFECUB coordonné par Dominique Duprez et Michel Misse (UFRJ). Elle a bénéficié sur la période 2006/2010 d’une bourse de la Coordination du Perfectionnement du Personnel de Niveau Supérieur – CAPES /Ministère de l’Education, Brésil. Elle a obtenu un Master en Sociologie et Anthropologie à l’Université Fédérale de Rio de Janeiro (PPGSA-IFCS-UFRJ, fév2006). Titre du mémoire : « La police civile de l’état de Rio de Janeiro : analyse d’une réforme de la gouvernance de la police judiciaire ».

Docteur en sociologie, Vivian Ferreira Paes est maintenant recrutée à l’Université Fédérale Rurale de Rio de Janeiro (UFRRJ).

Thèmes de recherche : sociologie juridique, sécurité publique, administration institutionnelle des conflits.


Soraya SILVEIRA SIMOES

Soraya Silveira Simões est docteur en Anthropologie du Programme de Post-gradué de l’Université Fédérale Fluminense (PPGA/ICHF-UFF - Niterói, Brésil) et chercheur associé au Laboratoire d’Ethnographie Métropolitaine de l’Université Fédérale de Rio de Janeiro (LeMetro/IFCS-UFRJ). Bénéficiant d’une bourse doctorale de la Convention Capes-Cofecub 447/04, elle a séjourné à l’Université de Paris X-Nanterre (2005-2006) et aussi auprès du Groupe de Sociologie Politique et Morale (GSPM-EHESS), où elle a participé à des séminaires sur les formes d’actions collectives et de jugements. Elle a réalisé son terrain au quartier de Belleville, auprès des habitants d’une maison centenaire située dans le périmètre de la ZAC (Paris XXè).

Ethnographe, ses principaux thèmes de recherche portent sur la ville et plus précisément sur les façons de l’habiter et sur les conflits liés à la cohabitation. La ville de Rio de Janeiro et sa région métropolitaine constituent son champ empirique privilégié (v."Vila Mimosa II : a construção do novo conceito de zona", 2003, recherche sur l’estructuration d’une ’zone’ de prostitution à Rio, et "Cruzada São Sebastião do Leblon : uma etnografia da moradia e do cotidiano dos habitantes de um conjunto habitacional da Zona Sul do Rio de Janeiro", 2008, sur la vie dans une cité au coeur du quartier plus aisé de la capitale). Elle a été accueillie de septembre 2008 et jusqu’en août 2009 au Clersé dans le cadre d’une bourse de recherche post-doctorale Capes-Cofecub (613/08). L’aménagement du quartier de Lille Sud et l’impact du Grand Projet Urbain sur la morphologie sociale de ce secteur de la ville sont les objets de sa recherche empirique à Lille. Elle est aussi l’auteur de Histoire et ethnographie d’une cité de Rio (Karthala, 2010) et de Lille-Sud : entre vues (Bureau d’Art et de Recherche, 2010).

Elle est actuellement en poste au laboratoire d’éthnographie métropolitaine (Le Metro, UFRJ, Brésil).


Cariza BOHRER

Cariza Bohrer était doctorante en Gestion des Affaires de l’Université de Brasília (UnB) au Brésil, lorqu’elle fut accueillie en novembre 2008 pour 12 mois en stage doctoral au Clersé, dans le cadre d’une co-tutelle de thèse sous la direction de Faiz Gallouj. Elle a bénéficié sur cette période du soutien du gouvernement brésilien, avec une bourse octroyée par la Fondation CAPES.

Ses activités de recherche sont liées à l’examen sur les plans théorique et méthodologique de la dynamique de l’innovation dans le secteur de service. La thématique est focalisée sur l’influence des activités de Recherche et Développement (R&D) dans l’innovation du secteur de service. Les travaux qu’elle mène au Clersé, portent plus particulièrement sur une étude comparative des activités de R&D dans les services hospitaliers universitaires. Elle poursuit aussi des recherches au Brésil au sein du Programme Post-Gradué en Administration de l’Université de Brasília. Elle est engagée sur une recherche portant sur l’analyse de la relation entre l’incorporation des technologies et la production des services de santé dans le réseau public des hôpitaux du District Fédéral (DF) (région métropolitaine de Brasilia). Elle est aussi intégrée comme chercheur dans le cadre d’une étude sur l’innovation dans les services du pôle de développement local de logiciels du District Fédéral, qui cherche à développer une méthodologie pour diagnostiquer et suivre la compétitivité de ce secteur.

Elle a soutenu sa thèse le 19 novembre 2010 à l’Université de Brasilia.
Site : www.reser.net/FROM-THE-FIRST-MOBILITY-GRANT-FOR-PHD-STUDENT-TO-THE-DISSERTATION_a432.html


Michelly RAMOS de ANGELO

Alors doctorante en architecture et urbanisme, elle a réalisé sa thèse à l’Université de São Paulo ( Département d’Architecture et d’Urbanisme), sur le sujet suivant : « La SAGMACS et la coopération entre l’Etat, la population et les techniciens : diffusion des idées et des pratiques dans la planification urbaine au Brésil ». Elle fut accueillie au Clersé du 16 décembre 2008 au 14 septembre 2009 dans le cadre d’un stage doctoral sous la direction de Licia Valladarès, spécialiste des favelas. Elle a bénéficié pour son séjour d’une bourse de 6 mois de la Fondation FAPESP de l’Etat de São Paulo. Une partie de ses recherches en France ont mobilisé plus particulièrement des archives sur le père Lebret.


Narcisso PIZARRO

Narciso Pizarro est enseignant chercheur à la Faculté de Sciences Politiques et de Sociologie à l’Universidad Complutense de Madrid (Espagne). Il était accueilli au Clersé du 17 janvier au 17 février 2008 comme professeur invité. Il est spécialisé dans la Théorie Sociologique, la Sociologie Structurale et l’Analyse de Réseaux Sociaux ainsi que dans la Sociologie des Elites. Il est intervenu dans des cours de Sociologie Structurale en L3 et d’Analyse des Réseaux Sociaux de l’Ecole Doctorale. Il a participé aux séances du séminaire Réseaux et Systèmes Relationnels avec Carlos Lozares (Université Autonome de Barcelone-Espagne) et a animé une séance d’« atelier méthodologique » et une autre séance de discussion de travaux en cours dans le cadre du GARES (Groupe d’Analyse des Réseaux Espaces et Structures Sociales). Sa visite a été aussi l’occasion de parler de possibilités de collaboration en matière de recherche.


Marja TOIVONEN

Marja Toivonen est Directrice de recherche et Professeur à l’Institut de Management de l’innovation (IMI) de l’Université des Technologies d’Helsinki (Finlande). Avant de rejoindre l’IMI, Marja a dirigé le département études et recherches du centre de développement économique de la région d’Helsinki. Elle consacre ses recherches à la question de l’innovation dans les services et à celle du rôle des services intensifs en connaissances dans l’innovation. Elle a contribué à de nombreux projets européens sur ces thèmes et elle a publié de nombreux articles et ouvrages. Elle entretient depuis plusieurs années des relations scientifiques suivies avec l’axe « services » du Clersé. Elle était accueillie au sein du Clersé du 1er mars au 30 avril 2008.


Roberto MARAFIOTI

Roberto Marafioti est professeur à l’Université de Buenos Aires (Argentine). Il est actuellement professeur de Sémiologie à l’Université de Buenos Aires et à l’Université de Lomas de Zamora. Roberto Marafioti a été formé dans la tradition sémiologique française mais il connaît aussi la tradition américaine notamment la courante de Charles S. Peirce. Il a publié plusieurs livres à propos de la sémiologie dont les titres en espagnol sont « Sentidos de la comunicación », « Recorridos semiológicos », « Patrones de la argumentación ». Ses articles sont publiés dans différentes revues d’Argentine et d’Amérique Latine. Il est membre de la International Association for Semiotic Studies (IASS), the International Society for the Study of Argumentation (ISSA). Responsable d’un projet de recherche à l’Université de Buenos Aires sur le discours politique et parlementaire, il travaille aussi sur les transformations contemporaines des pratiques de débats politiques télévisés en Amérique Latine et en Argentine en particulier. Roberto Marafioti a été accueilli comme professeur invité en Juin 2008 à l’USTL, au sein du Clersé. Il a en particulier donné deux conférences intitulées : Les discours politiques en Amérique Latine -Discours politiques et argumentations.

Joyce McLAREN LORING

Le Clersé a accueilli de septembre 2007 à août 2008, Joyce Mc Laren Loring, dans le cadre d’une bourse post-doctorale Fulbright Nord Pas-de Calais. Son travail s’inscrit dans le cadre du programme Territoire, Environnement et Développement Durable (TEDD) coordonné par Bertrand Zuindeau. Sa recherche porte sur la situation socio-politico-économique des énergies renouvelables en France , et utilise le concept de la théorie de la régulation. Après son master recherche, à l’Université de Californie (Davis), Joyce a travaillé plusieurs années à la Commission Energie de Californie. Elle a ensuite réalisé son doctorat à l’Université du Sussex sur le thème des conflits socio-politiques issus du développement de l’énergie éolienne en Angleterre, en Ecosse et au Danemark, puis travaillé comme consultante pour des universités suédoises dans le domaine de l’environnement et de l’énergie, avant de rejoindre le Clersé.


He FENG

Le Clersé a accueilli de octobre 2007 à mars 2008, He Feng, dans le cadre d’une bourse post-doctorale HERMES (Fondation MSH Paris). He Feng est actuellement et depuis 2000, professeure associée au département d’économie de l’Université de Shanghai (Ecoles des sciences sociales). Elle est titulaire d’une thèse d’économie de cette université sur la thématique « Innovation des firmes pendant les transformations de l’institution ». Au Clersé, elle a travaillé avec Abdel Illah Hamdouch au sein du programme TEDD sur le sujet suivant «  Clustering dynamics in pharmaceuticals and biotechnology : a perspective of innovation globalization  ».

Joana VARGAS

Joana Vargas, sociologue, a été accueillie un mois comme chercheure invitée USTL au Clersé, au sein du programme Villes, Institutions, Professions et Parcours de vie (VIPP). Dans ce cadre, elle a pris part à des séminaires associant des doctorants et des chercheurs du laboratoire. Elle a également participé au séminaire de recherche CRIMPREV de juillet 2007 où elle a présenté « l’évolution de la consommation et du trafic de drogues illicites à Rio de Janeiro ». Elle est impliquée par ailleurs dans le nouveau projet franco-brésilien CAPES/COFECUB du Clersé. Joana VARGAS est actuellement professeur à l’Université Fédérale de Mina Gerais (Brésil). Ses thématiques de recherche se focalisent particulièrement sur : Politiques urbaines et criminalité, Justice criminelle, Anthropologie sociale.


Andy BENNETT

Andy Bennett a été professeur invité en Juin 2007 à l’USTL, accueilli par le Clersé. Il a été professeur attaché à l’Université du Surrey en Grande-Bretagne, et en poste à Brock University au Canada. Il est actuellement professeur en sociologie de la culture à l’Université de Griffith en Australie. Agé de 43 ans, Andy Bennett a été formé dans la tradition britannique de recherche sociologique. Il est un fin connaisseur du courant des cultural studies, de ses travaux sur les sous-cultures juvéniles, les rapports sociaux et culturels, la relation entre âge et médias, et il travaille sur les transformations contemporaines des formes de pratiques, identités et sociabilités culturelles autour de la musique.
Il a écrit et codirigé plusieurs ouvrages, issus d’enquêtes originales (Popular Music and Youth Culture, London, Macmillan, 2000), ou synthèses sur la question des pratiques et des mouvements musicaux contemporains (Cultures of Popular Music, Open University Press, 2001). Il est un chercheur reconnu, animateur dans son champ, et grand pédagogue par sa vue d’ensemble des travaux et de l’histoire des productions sociologiques dans ce domaine.

En plus d’un travail de terrain entamé lors de son séjour en France, une journée sur la sociologie de la musique a été organisée au Clersé en sa présence et celle d’Antoine Hennion en Juin 2007.


Hartmann TYRELL

Hartmann Tyrell est professeur de sociologie à l’Université de Bielefeld (Allemagne), spécialiste de l’oeuvre de Max Weber ainsi que de la sociologie de la famille. Il est rédacteur en chef de la revue "Zeitschrift für Soziologie". H. Tyrell a été professeur invité à l’USTL et accueilli au CLERSE pendant le mois de juin 2007, à l’initiative d’Annette Disselkamp. Un projet de publication commune sur la sociologie religieuse de Max Weber, dans une revue allemande, est issu de cette collaboration.


Paulo Antonio ZAWISLAK

Paulo Antonio Zawislak, Docteur en sciences économiques de l’Université de Paris VII, est professeur à l’Université Fédérale du Rio Grande do Sul à Porto Alegre (Brésil). Ses principaux thèmes de recherche relèvent de l’économie industrielle et de l’innovation
 : la conception dans les industries aéronautiques et de la chaussure, les systèmes locaux de production dans l’automobile et le textile, la coopération dans l’industrie brésilienne, les nanotechnologies dans l’industrie pharmaceutique, l’innovation dans les services (il co-encadre en co-tutelle avec Faïz Gallouj une thèse sur le thème de l’innovation à l’hôpital), etc. Sur ces thèmes, il a publié de très nombreux articles dans
des revues internationales. Il a exercé les fonctions de directeur du programme Master/Doctorat au sein de son Université.

Le professeur Zawislak a été accueilli du 7 mars 2006 au 7 avril 2006 au sein du Clersé (programme ESPII : Économies et sociétés post-industrielles et informationnelles) sur un poste de chercheur invité de l’Université des Sciences et Technologie de Lille (USTL). Il est intervenu dans différents séminaires et formations. Il a par ailleurs établi des contacts en vue de l’échange d’étudiants avec le service « Relations
Internationales » de la Faculté de Sciences Économiques et Sociales.


Marc LAVOIE

Marc Lavoie est professeur titulaire au département
d’économie de l’Université d’Ottawa, et professeur invité à la Faculté des sciences économiques et sociales de l’Université Lille I durant le mois de juin 2006. Il a publié de nombreux articles dans les revues internationales portant sur les grands thèmes de la macroéconomie postkeynésienne : la théorie de la monnaie endogène, la politique monétaire, la théorie des prix, les déterminants de l’emploi et du salaire, la croissance et la répartition des revenus, la théorie du consommateur … et l’économie du sport. Il cherche à mettre en évidence, à travers ses travaux, les passerelles ou les convergences entre les différentes approches
hétérodoxes. Son dernier ouvrage paru en langue française est : L’économie postkeynésienne, Paris : La découverte (Repères), 2004.

Une journée d’étude, organisée par le programme
Histoire de la pensée économique et sociologique (HPES) du Clersé avec le soutien de la faculté des sciences économiques et sociales, lui est consacrée le 9 juin 2006. Cette journée d’étude s’intitule : Contribution à l’économie postkeynésienne autour de Marc Lavoie.

Carmen MAGANDA

Carmen Maganda est Docteur en anthropologie sociale du CIESAS (Centre de recherche et d’études supérieures en anthropologie sociale, Mexique). Après un séjour post-doctoral à l’Université de Californie (Center for United States-Mexican Studies, San Diego) sur le thème de l’eau à la frontière américano-mexicaine, elle est accueillie depuis mai 2005 et jusqu’en mai 2006 au Clersé au sein du programme TEDD (Territoires, environnement et développement durable).

Bénéficiant du soutien de chercheur invité à l’Université des Sciences et des Technologies de Lille (USTL), puis d’une bourse post-doctorale Hermès (Fondation Maison des Sciences de l’Homme), ses activités principales ont porté sur la coordination et l’organisation de séminaires interdisciplinaires intitulés « Régions, ressources et politiques de l’eau ». L’objectif de ces séminaires était d’examiner sur les plans théorique et méthodologique l’avancement de la recherche dans l’analyse sociale de la gestion des ressources en eau (planification, répartition, gestion locale), et ses impacts régionaux et nationaux. La thématique commune des participants s’est focalisée sur les problématiques de l’eau (notamment le processus de prise de décisions) à l’échelle internationale, fédérale, étatique et locale. Les travaux de recherche de Carmen Maganda, menés au Clersé, ont porté plus particulièrement sur une étude comparative de la gestion des ressources en eau (région Nord Pas-de-Calais (rivière Lys et du Bassin de l’Escaut) / frontière américanomexicaine, Mexique).


Harlan KOFF

Harlan Koff, Docteur en études politiques de l’Université de Duke (Durham, Etats-Unis), a séjourné et enseigné à Pitzer College, l’Université de Californie (San Diego), et l’Université de Syracuse (Centre
d’Etude européenne). Il a coordonné une étude sur l’immigration « Migrant Integration in Selected European Cities » pour Ethnobarometer, une fondation à Rome qui soutient la recherche dans le domaine des politiques ethniques en Europe. Il a rejoint le Clersé depuis mai 2005 et jusqu’en mai 2006 dans le cadre d’une bourse de recherche Fulbright Nord Pas-de-Calais.

Spécialiste de politique de l’immigration, il réalise des recherches comparatives sur les politiques ethniques. Dans le cadre de ses recherches au Clersé, il a participé à de nombreux forums sur les violences
urbaines, sur les transformations économiques et leurs impacts sur la dislocation sociale et les politiques d’immigration. Avec Dominique Duprez, il a organisé en janvier 2006 une journée d’étude internationale intitulée « Retour sur les émeutes urbaines de 2005 en France : modèle d’intégration en Europe et politiques publiques ». Ses recherches se sont focalisées plus particulièrement sur la région Nord Pas-de-Calais et des études comparatives avec l’Amérique du Nord sur l’intégration régionale et la problématique de l’immigration.


Nicolas CARRIER

Nicolas Carrier, Docteur en sociologie de l’Université du Québec à Montréal (Ph.D. sociologie) est accueilli au Clersé depuis novembre 2005 au sein du programme VIPP (Villes, institutions, professions et parcours de vie). Il bénéficie d’une bourse post-doctorale
du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) pour une durée de 2 ans, sur le thème « Punir l’activité volontaire et consensuelle : drogues, sexualités et légitimation juridique ».

Intitulée « La politique de la stupéfaction. La pérennité de la prohibition des drogues au Canada », la thèse de Nicolas Carrier a proposé une analyse des contextes, pratiques, logiques et symboles sociaux qui rendent possible le maintien juridico-politique de la
prohibition des drogues devant le cortège de contestations qu’elle génère. Ses travaux post-doctoraux élargissent l’examen à différents types de conditions volontaires et d’interactions consensuelles interdites, et s’inscrivent dans le désir de reproblématiser la question du contrôle social à la lumière des transformations intervenues dans les sociétés occidentales
contemporaines et de contribuer au développement d’une théorie contemporaine de la pénalité institutionnalisée.